Tag Archives: Benefit

Maquillage discret avec Burberry

25 Juil

Toujours dans un soucis de faire *enfin* un article vous présentant les produits de maquillage Burberry achetés il y a un maintenant un moment à Londres, je vous ai préparé un petit maquillage ultra simple utilisant ces-dits produits.

Ce que j’ai utilisé:

• Fond de teint 123 Perfect de Bourjois, teinte 51 Vanille Clair
• Palette Summer Sheer Glow de Burberry
• Blush Coralista de Benefit
• Mascara Volume Glamour Max Definition de Bourjois
• Crayon khôl Smoulder & Khol de Soap & Glory, teinte Cocoa Bean
• Gloss Lip Glow Burberry, teinte n°13 Hibiscus

J’ai donc commencé par le teint: j’avais déjà appliqué le 123 Perfect pour les besoins de cet article, j’ai enchaîné avec la poudre Summer Sheer Glow de Burberry (j’ai mélangé les quatre teintes pour les appliquer sur l’ensemble du visage, en me concentrant un peu plus sur le front, les pommettes et la mâchoire), puis blush Coralista. Ensuite pour les yeux:



(Excusez ces décorations très moches dans le coin de mes yeux, je n’y peux
malheureusement rien… Petit vitiligo récalcitrant)

Pour le maquillage des yeux, j’ai utilisé la même palette que pour le visage. J’ai d’abord appliqué la teinte rosée sur l’ensemble de la paupière, puis la plus foncée dans le coin externe et le creux de paupière (meilleure vue des couleurs de la palette). Petit coup de mascara, puis crayon dans la muqueuse.

Ce que ça donne sur le visage entier, avec le gloss:



Sourire coincé, haha!

Voilà voilà… Pas de quoi casser trois pattes à un canard donc, mais j’aime les choses simples (et ne sais pas faire les choses « compliquées » de toute façon).

:)

Publicités

Peau et teint, routine soin et makeup quotidienne

26 Mar

Je n’ai décidément pas l’âme d’une beauty-blogueuse (ce qui de toute façon n’était pas mon but à la base) et j’arrive déjà à court d’idées… Ce que j’ai donc fait, c’est regarder autour de moi, ce que j’avais à ma portée, et comment je pouvais transformer ça en article de blog. C’est donc en regardant le bordel sans nom qui se trouve près de mon lavabo que j’ai eu l’idée du post d’aujourd’hui: quoi donc mets-je sur ma figure tous les matins pour avoir une tête relativement potable?

Nettoyant. Après des années de test de différentes marques (Avène, Vichy, Neutrogena, etc. etc.) pour essayer de lutter contre les boutons, je n’avais pas vraiment trouvé de nettoyant qui me convenait, jusqu’à cet été où ma peau était vraiment dégueulasse (désolée pour les détails) à cause d’un environnement de travail fermé et plein de poussière (vivent les jobs d’été), j’ai alors décidé que c’était le moment d’investir dans des produits réputés qui pourraient rendre visage humain (façon de parler) à ma peau. C’est comme ça que j’en suis arrivée à utiliser le Basic 3 Temps de Clinique. Je ne le regrette pas. Même si à chaque fois (tous les 6 mois tout de même, il y a pire) c’est un petit investissement, je me rends compte que ma peau est nettement moins moche qu’avant (mais on a encore des progrès à faire hein).
Hydratant. En « base d’hydratation » j’utilise donc le gel hydratant de Clinique (troisième temps du Basic 3 Temps), mais comme ça ne suffit pas, j’utilise une autre crème hydratante en plus, et là, j’alterne: en semaine c’est le Oil Balancing Moisturiser de Simple (marque anglaise) qui coûte trois fois rien (prix de supermarché quoi) et qui est sensé réguler la production de sébum au court de la journée (ce qui chez moi, ne fonctionne pas franchement), et le week-end j’utilise Aqualia Thermal de Vichy que j’aime beaucoup (là j’ai la version « riche » à cause d’une erreur lors de l’achat, c’est pour ça que je ne l’utilise que le week-end ou le soir lorsque je n’ai pas besoin de sortir, parce qu’elle est justement un peu trop riche pour ma peau, mais si j’ai la version « légère » alors là je l’utilise tous les jours).

Fond de teint. En ce moment mon cœur balance (façon de parler) entre deux: le Fond de Teint Correcteur Fluide (teinte 01 Porcelaine) de Avène et le Skin Foundation (teinte 1 Warm Ivory) de Bobbi Brown. Niveau couleur, le Bobbi Brown est absolument parfait, mais la texture est extrêmement fluide, peu couvrante, et au bout de quelques heures c’est une horreur (et moi qui n’ai pas de poudrier compact dans mon sac, je vous raconte même pas à quoi je peux bien ressembler à la fin de la journée). Quant au Avène, la couleur, bien que ce soit la teinte la plus claire de la gamme, il est trop rose pour moi et donne donc l’impression d’être trop foncé, mais il tient mieux. Donc suivant ce que je vais faire dans la journée, j’essaie d’aviser dès le matin pour déterminer quel fond de teint je vais porter.
Anti-cernes. Le Lasting Perfection de Collection 2000 (marque anglaise incroyablement peu chère, teinte 01 Fair). Je m’en sers surtout comme correcteur pour les imperfections que je peux avoir sur le visage. Je dois avouer que c’est le tout premier anti-cernes que j’achète, je ne sais donc pas ce que valent les MAC, Bobbi Brown et autres marques connues pour leurs anti-cernes, mais celui-ci, pour le modique prix de £4,19 fait très bien le travail et j’en suis très contente.
Poudre. Sheer Finish Loose Powder de Bobbi Brown (teinte 5 Soft Sand). Je l’avais achetée parce que ma poudre compact Bourjois me semblait ne servir à rien sur le fond de teint Bobbi Brown (voir plus haut) et je pensais qu’une poudre de la même gamme aurait de meilleurs résultats. C’est effectivement un peu mieux, enfin, ça l’était quand il faisait froid, mais maintenant que c’est le printemps et qu’il fait plus chaud, le résultat est désastreux de toute façon (mais ça ça vient du fond de teint, la poudre en elle-même est très bien).
Blush. Ma dernière acquisition, le Hervana de Benefit dont j’ai déjà parlé ici.
Yeux. Comme je l’avais déjà dit ici, il m’est extrêmement difficile de sortir dans un trait de crayon noir dans l’œil (les vieilles habitudes ont la vie dure), en ce moment j’utilise le SuperShock de Avon. Et niveau mascara, j’utilise Volume Glamour Ultra Care de Bourjois, surtout pour le côté « ultra care » à cause de mes yeux sensibles qui brûlent dès qu’un truc qui ne leur plaît pas se trouve à proximité, et ma foi, j’en suis plutôt contente.

Je ne sais pas du tout si ce genre de post peu plaire, mais j’espère que vous n’avez au moins pas détesté. Et si vous avez des questions, les commentaires sont bien sûr ouverts.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes blushes préférés

23 Mar

Dites vous qu’il y a encore un an, je ne mettais pas de blush. Aujourd’hui je n’ose même pas les compter pour savoir combien j’en ai. Surtout qu’en plus ils ont toujours plus ou moins la même couleur, mais sont de marques différentes (n’importe quoi). Enfin bon, comme j’ai eu un peu de mal jusqu’à maintenant à me plonger dans la culture « blog de fille » en ayant plutôt tendance à feinter en postant des articles sur le cinéma le théâtre ou la musique, aujourd’hui je me lance, girly à fond (enfin je crois): mes blushes préférés.

Bon évidemment il a fallu faire un tri, déjà parce qu’il y en a pas mal qui sont restés en France (ce qui les élimine d’office, puisque je ne les aimais pas assez pour les prendre avec moi en Angleterre).

Je crois que la petite boîte ronde de chez Bourjois c’est un peu la base niveau blush. Je crois d’ailleurs me rappeler que celui-ci a été mon premier blush EVER. C’est donc le Lilas d’Or et je le trouve absolument divin. Basiquement, c’est LE blush auquel je retourne systématiquement lorsque je suis fatiguée des autres. C’est pour moi le blush d’hiver parfait.

Bourjois encore, mais cette fois-ci, le Rose Coup de Foudre. Tellement joli. Autant le Lilas d’Or c’est mon chouchou de l’hiver, celui-ci est un peu mon chouchou de l’été.

On passe à la marque Rimmel London. Bon déjà, une marque avec « London » dedans, il ne m’en faut pas plus pour attirer mon attention, et au final, j’aime beaucoup ce qu’ils font. Ce blush, le Autumn Catwalk, j’ai craqué dessus chez Boots (même que j’en ai pris deux de cette collection – voir photo suivante). Il me semble qu’en France il devient de plus en plus facile de trouver cette marque, mais de mémoire, le choix est nettement moins important. Ce blush (et le suivant) me semblent d’ailleurs ne pas être dispos en France (ou du moins pas là où j’habite).

Le Winter Glow de Rimmel London. Comme vous pouvez le constater, il a nettement moins servi que le Autumn Catwalk (l’impression de la couronne est toujours très visible). J’ai voulu innover et prendre un blush un peu plus foncé que ce dont j’ai l’habitude et je n’ai pas beaucoup osé le porter en fait, mais bien dosé, il est très joli et donne effectivement un petit « glow » très sympa.

Quelle make-ip addict n’a jamais rêvé d’un blush Benefit? Perso, je rêve du Coralista (le prochain sur ma liste pour cet été), mais là, vu mon teint de cachet d’aspirine, je voulais quelque chose d’assez léger, et là BAM, Benefit sort le Hervana. Du coup j’ai craqué. Il donne une légère touche de couleur et un petit effet bonne mine qui me plait beaucoup. La vendeuse m’a également expliqué que les couleurs pouvaient s’utiliser individuellement en ombre à paupière par exemple. J’aime beaucoup l’idée, surtout que les deux couleurs les plus claires sont très jolies. Mais bon, comme le pot est pas si grand que ça, c’est un peu galère pour arriver à choper les couleurs séparément.

Je devrais peut-être vous expliquer mon truc du blush d’été / blush d’hiver… : J’ai une manie étrange qui me fait porter des couleurs rosées en hiver pour donner un peu de couleur et de vie à mon visage blafard, et orangées l’été quand j’ai moins une tête de fantôme, voire même un léger bronzage (et je dis bien léger!). Ne me demandez pas trop pourquoi… Ça paraît logique dans ma tête, c’est tout :-)

J’espère que ça vous a plu et que vous serez prêtes à revenir par ici pour de prochains articles girly (j’ai en stock une idée de wishlist mode/beauté, mais si vous avez d’autres idées pour moi, n’hésitez pas ^^).

Rendez-vous sur Hellocoton !