Tag Archives: Rimmel London

Soyez célèbres avec Rimmel

23 Mai

Je me lance dans l’art du titre qui induit en erreur. Vous aimez? Non? Bon ok, soyons sérieuses. Aujourd’hui je vous parle de gloss.

Je n’aime pas le gloss. Comme ça c’est dit. Ça brille trop, et puis ça colle. Bref, c’est pas super agréable. Alors que l’aspect « brillance miroir » peut être un argument de vente (ou d’achat disons plutôt) pour beaucoup, moi qui ai déjà les lèvres assez « pulpeuses » (j’allais dire « grosses », mais allons-y pour un vocabulaire plus glamour), je n’estime pas avoir besoin d’un truc qui brille pour les rendre encore plus « je me fais des injections de Botox ». Mais je suis faible, et même si je n’aime pas le gloss, je ne peux pas résister devant des couleurs aussi jolies!

Le Vinyl Gloss de chez Rimmel London, dont la couleur se nomme 290 Be Famous (d’où mon titre naze… jeu de mots, haha -__- ), fait donc partie de ces gloss que j’achète quand même à cause de leur couleur trop belle. Il s’agit ici d’un corail clair tirant sur le rose, et je trouve la couleur absolument divine. Pour le début des beaux jours (avec le teint encore un peu pâle donc), je trouve qu’il donne bonne mine avec sa couleur très fraiche.


Je l’ai payé £4,99 à Boots, ce qui devrait se traduire en quelque chose comme 7€ ou 8€ en France.

:)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Mes blushes préférés

23 Mar

Dites vous qu’il y a encore un an, je ne mettais pas de blush. Aujourd’hui je n’ose même pas les compter pour savoir combien j’en ai. Surtout qu’en plus ils ont toujours plus ou moins la même couleur, mais sont de marques différentes (n’importe quoi). Enfin bon, comme j’ai eu un peu de mal jusqu’à maintenant à me plonger dans la culture « blog de fille » en ayant plutôt tendance à feinter en postant des articles sur le cinéma le théâtre ou la musique, aujourd’hui je me lance, girly à fond (enfin je crois): mes blushes préférés.

Bon évidemment il a fallu faire un tri, déjà parce qu’il y en a pas mal qui sont restés en France (ce qui les élimine d’office, puisque je ne les aimais pas assez pour les prendre avec moi en Angleterre).

Je crois que la petite boîte ronde de chez Bourjois c’est un peu la base niveau blush. Je crois d’ailleurs me rappeler que celui-ci a été mon premier blush EVER. C’est donc le Lilas d’Or et je le trouve absolument divin. Basiquement, c’est LE blush auquel je retourne systématiquement lorsque je suis fatiguée des autres. C’est pour moi le blush d’hiver parfait.

Bourjois encore, mais cette fois-ci, le Rose Coup de Foudre. Tellement joli. Autant le Lilas d’Or c’est mon chouchou de l’hiver, celui-ci est un peu mon chouchou de l’été.

On passe à la marque Rimmel London. Bon déjà, une marque avec « London » dedans, il ne m’en faut pas plus pour attirer mon attention, et au final, j’aime beaucoup ce qu’ils font. Ce blush, le Autumn Catwalk, j’ai craqué dessus chez Boots (même que j’en ai pris deux de cette collection – voir photo suivante). Il me semble qu’en France il devient de plus en plus facile de trouver cette marque, mais de mémoire, le choix est nettement moins important. Ce blush (et le suivant) me semblent d’ailleurs ne pas être dispos en France (ou du moins pas là où j’habite).

Le Winter Glow de Rimmel London. Comme vous pouvez le constater, il a nettement moins servi que le Autumn Catwalk (l’impression de la couronne est toujours très visible). J’ai voulu innover et prendre un blush un peu plus foncé que ce dont j’ai l’habitude et je n’ai pas beaucoup osé le porter en fait, mais bien dosé, il est très joli et donne effectivement un petit « glow » très sympa.

Quelle make-ip addict n’a jamais rêvé d’un blush Benefit? Perso, je rêve du Coralista (le prochain sur ma liste pour cet été), mais là, vu mon teint de cachet d’aspirine, je voulais quelque chose d’assez léger, et là BAM, Benefit sort le Hervana. Du coup j’ai craqué. Il donne une légère touche de couleur et un petit effet bonne mine qui me plait beaucoup. La vendeuse m’a également expliqué que les couleurs pouvaient s’utiliser individuellement en ombre à paupière par exemple. J’aime beaucoup l’idée, surtout que les deux couleurs les plus claires sont très jolies. Mais bon, comme le pot est pas si grand que ça, c’est un peu galère pour arriver à choper les couleurs séparément.

Je devrais peut-être vous expliquer mon truc du blush d’été / blush d’hiver… : J’ai une manie étrange qui me fait porter des couleurs rosées en hiver pour donner un peu de couleur et de vie à mon visage blafard, et orangées l’été quand j’ai moins une tête de fantôme, voire même un léger bronzage (et je dis bien léger!). Ne me demandez pas trop pourquoi… Ça paraît logique dans ma tête, c’est tout :-)

J’espère que ça vous a plu et que vous serez prêtes à revenir par ici pour de prochains articles girly (j’ai en stock une idée de wishlist mode/beauté, mais si vous avez d’autres idées pour moi, n’hésitez pas ^^).

Rendez-vous sur Hellocoton !